Le premier jour du reste de ma vie

Entreprendre au féminin

Lors de ma présentation et de mon premier billet, je t’ai expliqué la Genèse de ce blog, et pourquoi je me suis lancée dans ce projet. Cependant, je souhaite aussi partager avec toi les doutes et émotions qui m’ont traversé, parce qu’au final, ce blog pour moi est un véritable projet entrepreneurial. 

suspense !

Maturation du projet… 

En 2023, j’ai pris conscience d’un point essentiel… Je travaille depuis près de 15 ans dans le secteur médico-social, et je dirige un établissement pour personnes âgées depuis 7 ans. Je fais partie des murs de ma résidence seniors d’ailleurs, et ai fait toute ma carrière professionnelle dans cette même maison, dans laquelle je me sens bien finalement.  

J’aime mon travail et mon poste, j’aime la structure dans laquelle j’évolue, mais c’est une entreprise familiale, et je ne fais pas partie de la famille, malgré tout l’affect que j’engage et que me témoignent mes employeurs. La prochaine génération sera sur le marché du travail d’ici 10 ans, et je prends conscience que ce n’est pas MON entreprise, malgré tout le cœur (et la sueur !) que je mets à l’ouvrage, et j’ai envie d’entreprendre MON projet…  Et puis une grande nouvelle dans la famille réveille en moi la passion du mariage, mais ça je t’en reparlerai plus tard… 

Mes croyances limitantes… 

Je suis donc clairement en proie aux doutes, mais aussi avec mon syndrome de la bonne élève – tu sais, celle qui attend qu’on lui donne un bon point parce qu’elle connait les bonnes réponses – , mais aussi avec mon syndrome de l’imposteur – celui qui me dit que je ne suis pas capable d’aller plus loin et que je suis arrivée là par hasard – !  

Donc là, c’est posé, je suis frustrée, en plein doute, et mon attitude me semble être celle d’une enfant capricieuse qui délaisse son jouet préféré… Oui je me sens COUPABLE ! Coupable de ressentir cette frustration… Coupable de ne pas m’estimer heureuse de ce que j’ai… Coupable de ne pas avoir le courage de claquer la porte pour l’aventure… Coupable de vouloir perturber l’équilibre familial… Coupable d’aimer mon travail et de le “tromper” avec son projet (ça existe l’adultère dans le travail ?!) 

En parallèle de mes activités professionnelles, j’entreprends donc de me former aux métiers du mariage, parce que je me vois partir dans cette direction, mais j’engage aussi une démarche active de développement personnel avec une coach, qui m’aidera à découvrir mon Ikigaï 

Mon entourage… 

Me voilà remontée comme un coucou, dire à mon mari que c’est décidé, je veux créer moi aussi mon entreprise, et me lancer dans le mariage ! “Mais ne t’inquiètes pas chéri, je compte le faire les soirs et les weekends, parce que je ne vais pas claquer la porte du boulot non plus quand même, ils comptent sur moi… Oui ma famille aussi vous comptez sur moi, mais la nuit vous dormez, et puis le weekend on s’ennuie souvent de toute façon, non …?!”  

Alors oui, ce ne fut pas une conversation très enthousiaste, et mon mari n’était pas FRANCHEMENT emballé par cette nouvelle “lubie”… Je crois qu’il aurait préféré que je me prenne de passion pour le scrapbooking !  

Heureusement, ma sœur et mes copines étaient plus réceptives, vive la sororité ! D’ailleurs, mon “groupe de filles” traverse les mêmes interrogations : changement de vie, entreprendre, reconversion professionnelle, insatisfaction au quotidien, épanouissement… Le facteur âge sans doute, nous approchons toutes de la quarantaine, crise de milieu de vie ?!

L’envie d’entreprendre, et c’est tout !  

Je veux créer “quelque chose à moi”, lancer une activité, aller au bout de ma réflexion, et foncer dans ce parcours de création de concept et sa communication… Et dans le mariage, pourquoi pas, puisque je veux casser ma routine du médico-social ! Quoi de mieux que d’aider des couples à réaliser ce jour unique ?! 

Finalement, plus j’avance dans cette formation aux métiers du mariage, plus je m’y vois ! Et ce qui me plait vraiment, c’est la conception du projet : étude de marché, stratégie de communication, plan budgétaire, projet de prospection, lancement d’une marque et de services… Tout ce que je fais DEJA au quotidien, sur le marché des séniors en somme ! 

Et puis… 

Et puis un jour, j’ai LA conversation avec mon boss, celle qui fait que j’ai lancé ce projet : je suis douée dans mon travail, – oui oui il me l’a dit ! –, je fais du bon boulot, je n’ai pas de doute à me faire sur mon avenir dans l’entreprise, et puis si je veux, il y a encore des opportunités à venir, mais pour ça, il faut avoir du temps à y consacrer… Et est-ce que c’est compatible avec la double casquette que j’envisage avec mon business en side project ?! 

C’est une discussion qui m’a secoué, qui a tout balayé, et qui a rebattu les cartes. C’est parce que je me suis lancée dans ce projet d’entreprenariat, que j’ai eu le courage d’avoir cette conversation à cœur ouvert, et que j’ai pu prendre conscience de mes possibilités d’avenir, et de tout ce qu’elle engageait… 

Me voilà blogueuse !  

Alors voilà, le blog de La Cheftaine, c’est mon expression personnelle de l’entrepreneuriat : je n’ai rien à te vendre, à part mon envie de partager !

En effet, dans mon parcours d’introspection personnelle et de formation, j’ai eu l’occasion d’échanger avec bon nombre de femmes, de mon entourage proche, mais aussi dans le milieu du mariage et de plus largement de l’entreprise, et il y avait un dénominateur commun : nos croyances féminines limitantes !

L’idée du blog est ainsi née : un espace de communication, de partage et de rencontre, dédié aux femmes actives, en quête d’inspiration, de motivation, de second degré, et de dépassement de soi ! 

Enjoy !  

La Cheftaine, le blog dédié aux femmes du 21ème siècle

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter périodique !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

More Interesting Posts

6 réponses

  1. Tu peux être fière de toi , pour tout ce que tu fais ou entreprends . Tu es un rayon de soleil en plus pour celle qui te croises. Tu aimes les gens et j espère qu ils te le rendent autant . Pour ma part , tu es une belle rencontre et suis toujours ravie d échanger avec toi. Merci pour ce partage si personnel mais qui nous parle à toutes .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.